AMENHOPHIS II

Aakhépérourê (1425-1401) Nom d'Horus : "Taureau puissant à la grande force", "Taureau puissant aux cornes acérés"Horus d'or : "Celui qui s'empare de tous les pays par la force" Amenhotep II est le fils de Thoutmosis III et de sa seconde épouse Hatchepsout II Mérirê. Son père l'associe au trône deux ans avant de mourir. Le nouveau pharaon se distingue surtout par sa grande force physique qu'il aime mettre en valeur. Il excelle notamment dans le maniement des armes et le tir à l'arc. Le roi est aussi un grand chasseur. Il exerce sa bravoure en chassant le lion à pied dans le désert.Amenhotep fait preuve d'une cruauté assez inhabituelle de la part d'un roi d'Egypte. Lors de sa première campagne en Syrie en l'an trois de son règne, il écrase une révolte au Naharina et s'empare de la ville de Qadesh. Il tue de ses propres mains sept princes syriens et fait suspendre leurs dépouilles aux mur de Thebes et de Napata à titre d'exemple.En l'an sept et neuf de son règne, il repart en campagne contre le Mitani suite à une nouvelle révolte des princes syriens mais ne parvient pas à reprendre le contrôle du Nord du pays. Amenhotep pille le Retenou et ramène en captivité 3600 Apirou que les historiens identifient aux Hébreux dont la présence en Egypte est attestée depuis Thoutmosis III (tombe de Pouiemrî et d'Antef).La paix règne en Nubie surveillée par le compagnon d'arme du roi, Ousersatet. Amenhotep réalise un certain nombre des décorations dans le temple de Kalabcha et poursuit la construction du temple d'Amada. Il entreprend également des travaux à Karnak, Médamoud, Tôd et Ermant.Amenhotep II meurt après avoir règné 24 ans sur l'Egypte. Son temple funéraire a aujourd'hui disparu. Sa tombe, construite dans la Vallée des Rois, possède sur ses murs une version complète de l'Amdouat. Sous la XXIe dynastie, elle a servi de cachette pour les momies de Thoutmosis III, Mineptah-Siptah, Séthi II, Sethnakht, Ramsès III et Ramsès IV.