Généalogie divine

Au commencement était Atoum, le soleil. Il s'était créé lui-même en sortant du grand océan primordial, le Noun.Puis Atoum créa Chou, divinité du souffle et Tefnout, divinité de l'humidité.Chou sépara le ciel et la terre. Ainsi naquirent Nout, déesse du ciel et Geb, dieu de la terre.

Nout et Geb eurent deux fils, Osiris et Seth, et deux filles, Isis et Nephtys.Osiris fut le premier pharaon et régna avec son épouse Isis dans la paix et la Sagesse. Seth, jaloux, assassina son frère Osiris. Isis ressuscita son époux et conçut un enfant, Horus; Horus vengea son père en provoquant Seth en duel. Après l'avoir vaincu, il régna sur terre.Osiris se retira dans les ténèbres et devint le souverain du royaume des morts.

Le monde invisible des dieux est la réplique du monde terrestre.Par l'intermédiaire de pharaon, leur héritier et leur représentant sur terre, les divinités garantissent l'harmonie universelle.C'est la vie et non la mort qui est l'ultime raison de la religion égyptienne.Dès l'origine, les égyptiens ont le sentiment d'une unité divine et cosmique, dominée par" le grand dieu", qu'il soit appelé, Atoum, le créateur, Ra et Amon, le dieu solaire.Le dieu est la personnification de la vie, de l'énergie universelle et comme elle, il est multiforme.Dans un monde où l'on redoute que le chaos ne bouleverse l'ordre universel, l'action divine joue le rôle de garde fou suprême. Sa mission est de sauvegarder la vie, et la suprématie des forces du bien, de veiller à maintenir l'équilibre originel, celui du cosmos, de la nature, et de l'humanité.

Le peuple de pharaon reproduit à l'infini les représentations du Dieu omniprésent. Considéré comme "l'un" et" le multiple", il est adoré sous des aspects différents selon les villes et les régions.Les dieux de l'Egypte interviennent sur tous les évènements naturels, et font partie du quotidien des hommes.Les divinités sont responsables de la bénéfique crue du Nil, des bonnes ou des mauvaises récoltes, des maladies et fléaux les plus divers.

C'est grâce à leur intervention que le Soleil et la Lumière tournent sur leur orbite, que le cycle des saisons se répète immuablement.Tous les dieux font partie de la nature et sont profondément ancrés dans leurs terroirs. Ils sont les seigneurs familièrement honorés. Le système d'adoration permet à chaque égyptien de se rendre au sanctuaire le plus proche, et de s'adresser en toute intimité, à son dieu local. Les dieux de l'Egypte ancienne apparaissent sous une forme mixte : personnages à tête d'animaux, ou animaux à tête humaine.La forme humaine des dieux, les rend accessibles, plus proches des hommes et plus ouverts à leurs préoccupations quotidiennes.Leur apparence animale est la métaphore de leur fonction.

Quelques dieux de l'Egypte ancienne



Osiris

Il est l'un des quatre enfants de Nout et de Geb. Roi terrestre devenu souverain du royaume des morts, il porte les attributs de sa fonction de maître tout puissant. Il tient dans une main le sceptre et dans l'autre le fouet.

Isis

Soeur et épouse d'Osiris, Isis est à la fois déesse et magicienne. Elle triomphe de la mort en ressuscitant Osiris. Elle est la mère universelle, celle qui donne naissance à tous les êtres vivants. Isis est identifiée à Hathor et figurée comme une femme portant les cornes de la déesse vache enserrant le disque solaire.

Anubis

Il est représenté sous la forme d'un homme à tête de chacal ou de chien. Il préside exclusivement le culte funéraire. Il protège les défunts, les accueillent dans l'au-delà et les conduit devant Osiris avec qui il procède au jugement des morts en se chargeant de la pesée du coeur. Anubis est le maître incontesté de tous les rites et de toutes les techniques de momification. Il est le dieu de l'embaumement, rite qu'il a pratiqué pour la première fois sur Osiris.

Maât

Représentée par une jeune femme coiffée d'une plume d'autruche, Maat personnifie la vérité et la justice, deux vertus indissociable et nécessaire au bon ordre de la société et du monde. Son rôle est d'annihiler le principe qui lui est opposé, le désordre. Maat est la force de cohésion intangible qui fait que chaque chose est à sa place. Elle est la morale universelle respectée et adorée de tous.

Le nom de ce dieu s'écrit Ra. Maître des dieux, Ra parcours le ciel d'Est en Ouest pour dispenser la lumière et la chaleur du soleil.

Ptah

Au début des temps, Ptah préexistait à toute chose. Ptah créateur de l'univers contient en lui les semences végétales et tous les constituants de la nature. Il donne naissance aux dieux, aménage les offrandes et construit les villes. Ptah est naturellement le patron des artistes, il est également le dieu des artisans.

Bastet

Bienfaitrice et protectrice de l'humanité, Bastet est la déesse musicienne de la joie. Elle est figurée sous l'aspect d'une chatte, mais aussi parfois sous l'aspect d'une lionne; Bastet est la patronne du foyer, la déesse de la maternité, de la fertilité et des multiples vertus féminines.

Thot

Thot est représenté sous la forme d'un homme à tête d'ibis. Secrétaire des dieux, Thot est le greffier de toutes les cérémonies rituelles et divines. Patron de l'arithmétique et des chiffres, Thot est de ce fait "comptable du temps". Inventeur de l'écriture, il est le seigneur des textes conservés dans les temples.

Geb

Geb est adoré sous l'apparence d'un homme qui porte parfois sur la tête, une oie, signe hiéroglyphe de son nom. Maître des minéraux et des plantes. Il joue surtout un rôle théologique personnifiant l'un des quatre éléments qui sont à l'origine de la création du monde.

Nout

Elle est représentée sous les traits d'une femme au corps recourbé en arc de cercle, les bras pendant vers le couchant, et les pieds du côté du levant. Son corps couvert d'étoiles personnifie la voûte céleste.

Khnoum

Représenté comme un homme à tête de bélier, le dieu personnifie la puissance génératrice, préside à la naissance des enfants et assure la fécondité des troupeaux.

Horus

Fils d'Isis et d'Osiris, Horus est le maître du royaume terrestre.Il incarne l'aspect dynamique du pharaon et de ses devoirs.Il est représenté sous forme humaine à tête de faucon, animal céleste par excellence.

Bes

Bes est le protecteur du foyer. Il est la divinité populaire par excellence. Nain grimaçant, il est peu en vogue sous l'Ancien et le Moyen Empire. Sa fonction protectrice sera énormément sollicitée dans les foyers, à partir du Nouvel Empire, mais c'est surtout à la basse époque que Bes deviendra un dieu à part entière auquel on dédiera des sanctuaires.

Sekhmet

Déesse à tête de lionne et à corps de femme, elle est bien connue pour son caractère irascible. Elle est douée de pouvoirs immenses. Son nom signifie "la puissante", et de ce fait, elle attire et fait peur. Parmi les grandes figures divines de l'Egypte ancienne, Sekhmet fascine par ses contradictions extrêmes, entre protection et destruction.

Mout

La déesse Mout, mère divine, tendre ou féline, est particulièrement vénérée à partir du Nouvel Empire. Des temples lui sont consacrés, dont le plus célèbre reste celui de Karnak. Mout est représenté comme une femme à tête humaine ou comme une femme à tête de lionne. Mout est assimilée à la mère, à la maternité ainsi qu'à la Sagesse de la matrone.

Atoum

Atoum a crée le monde. Divinité primitive de la ville sainte d'Héliopolis, il est le caractère solaire par excellence, la personnification de l'ordre émanant du chaos originel, l'image du potier de l'univers. Sans lui, point d'Egypte. Au tout premier temps de l'Egypte, Atoum est représenté sous la forme d'un homme coiffé de la couronne des rois. Il est la personnification du soleil flamboyant, le dieu primordial.

Nephtys

Son nom signifie "dame de la demeure", c'est à dire "celle qui veille sur la nécropole". Soeur d'Isis et d'Osiris, elle est l'épouse de Seth, son autre frère.

Hathor

Elle est certainement l'une des déesses les plus populaires d'Egypte. Le nombre des temples qui lui sont dédiés, dont celui de Dendérah, son fief privilégié, est à la hauteur de l'image qu'elle transmet. Elle est assimilée à une multitude de divinités locales, la faisant apparaître sous des formes diverses. Hathor est aussi protectrice de plusieurs nomes.

Seth

Seth est l'un des dieux les plus anciens de l'Egypte. Meurtrier d'Osiris, son frère, dont il usurpe le trône, il est haï en tant que représentation du mal. "Dieu des tempêtes et des orages", "maître du désert", il a cependant sa place au panthéon égyptien comme incarnation des forces et des éléments négatifs indispensables à l'équilibre du monde. Seth est représenté comme un animal non identifié, probablement imaginaire. Son corps mince, sa longue queue dressée et fourchue ayant l'aspect d'une flèche, son museau long et busqué, ses longues oreilles droites, rappellent à la fois le lièvre, l'oryx et l'âne.

Sobek

Dieu vorace des marais, Sobek qui prend la forme du crocodile, garde tout au long de l'histoire de l'Egypte un caractère ambigu. Dans le Fayoum et les autres régions marécageuses du pays, c'est une divinité liée au soleil, un dieu des eaux et de la fertilité vénéré dans des lieux où pullulaient les crocodiles. Sobek est un dieu solitaire qui n'entretient que peu de relations avec ses semblables. Il a le caractère violent du crocodile, ce qui en fait le défenseur du dieu solaire contre les forces du chaos, mais aussi un être dangereux.

Amon

Amon est sans conteste le dieu le plus populaire de l'Egypte ancienne.A l'origine, simple divinité obscure de la région thébaine, il deviendra dieu d'Etat au début du Nouvel Empire. Il connaîtra un prestige grandissant et son clergé restera le plus riche jusqu'en 664 avant J.C date de la destruction de Thebes par les assyriens.